PARTI COMMUNISTE REVOLUTIONNAIRE VOLTAIQUE

Le parti de l'action révolutionnaire

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !



Pensée brève

La force du mouvement national est fonction du degré de participation à ce mouvement des vastes couches de la nation, du prolétariat et de la paysannerie.

La révolution prolétarienne et le renégat KAUTSKY

Editions en langues étrangères. PEKIN 1970 - Page34

Succès du 7e Congrès du Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF)

11 juillet 2011 --- Par PCOF

Version imprimable de cet article Version imprimable
[ télécharger l'article au format PDF ]

C’est avec le souffle du processus révolutionnaire en Tunisie et en présence de plusieurs délégations de partis et organisations d’Europe, membres de la Conférence Internationale de Partis et Organisations Marxistes-Léninistes que notre parti a tenu, courant janvier, son 7e congrès. Intervenant après quatre années d’intense activité politique de notre organisation, dans un contexte où la lutte de classe s’est aiguisée et a connu une certaine accélération, il a permis de faire le bilan du travail accompli sur les différents fronts et de synthétiser ainsi l’expérience acquise de manière à en faire une arme pour les combats à venir.

Mais l’essentiel de ses travaux a été consacré à l’analyse de la situation et à la discussion de notre projet de programme immédiat : "Pour un front révolutionnaire maintenant !"

Ce fut un congrès de travail qui a effectivement permis d’approfondir des points importants de l’analyse de la situation pour mieux comprendre et se convaincre de la justesse et de l’importance de travailler dès aujourd’hui à créer les conditions d’un front populaire révolutionnaire.

Si la nécessité d’un front et de son caractère populaire s’impose aujourd’hui comme une évidence, nous revendiquons, pour notre part, son orientation révolutionnaire.

Révolutionnaire parce que l’expérience accumulée par les masses populaires, et notamment par la classe ouvrière dans sa résistance à la politique néolibérale de combat de Sarkozy et de son gouvernement, a fait grandir la conscience de la nécessité, non seulement de rompre avec cette politique, mais encore de rompre avec un système capitaliste en crise qui produit cette politique. Les mobilisations contre la réforme des retraites ont, en particulier, mis en évidence pour tous ceux qui s’y sont engagés, que cette contre-réforme opposait deux camps et deux façons de concevoir la société. Le processus révolutionnaire en cours en Tunisie, la révolte populaire en Egypte et dans plusieurs pays arabes pour exiger le départ de despotes corrompus alliés de l’impérialisme mettent au grand jour, pour les larges masses, la nécessité de changements profonds dans ces pays certes, mais aussi chez nous !

Le congrès a également discuté de comment notre parti allait travailler à la construction de ce front. Il a conclu que le front à construire était d’abord et avant tout un processus d’unité politique de la classe ouvrière et du peuple, unité à forger dans les combats contre la politique réactionnaire du gouvernement pour y porter nos exigences de rupture. Ce combat pour l’unité politique doit aussi se mener dans les rencontres, les discussions et les échanges avec les différentes forces de la gauche de transformation sociale, dans les discussions, mais également et surtout, dans les luttes à mener ensemble sur les exigences politiques que nous partageons déjà.

Le congrès a donc adopté le programme que le parti propose pour ce front populaire révolutionnaire à construire. C’est celui que nous allons faire connaître et discuter avec nos sympathisants, amis, et tous ceux avec qui nous travaillons dans les usines, les quartiers, les bureaux, à la ville et à la campagne ; c’est ce programme qui nous servira d’orientation pour travailler dans les mois et années à venir dans les mobilisations ouvrières et populaires. C’est aussi ce texte qui nous servira de référence dans les échanges, discussions et confrontations avec les autres forces politiques avec lesquelles nous travaillons et nous voulons continuer à travailler pour donner également à ce front, quand les conditions seront réunies, un cadre organisé.

En avant donc, pour un front populaire révolutionnaire, maintenant !

Source : http://www.pcof.net/


De l'eau, du pain, des soins pour le peuple !

SPIP